Pourquoi utiliser du papier recyclé ?

Publié le par Isafriendly

On croyait que l'apparition des modes de stockage numériques (via l'ordinateur) allaient sérieusement faire diminuer notre consommation de papier : il n'en est rien, nous imprimons à tout va pour profiter d'une lecture plus agréable qu'à l'écran.
Plusieurs solutions peuvent être mises en oeuvre pour diminuer l'impact sur notre environnement de la fabrication du papier dont l'utilisation de papier recyclé.
Par rapport à un papier issu d'une pâte à papier à base de bois, la fabrication du papier recyclé économise 100% du bois, 80% d'eau, 50% d'énergie.
Les 3 R
Avant de Recycler, on peut :
Réduire : ne pas imprimer tous les mails, faire du recto-verso...
Réutiliser : pour faire des brouillons ou des enveloppes
et finalement Recycler !
Le papier
En France, nous consommons de l'ordre de 150kg de papier par an et par personne (340kg aux Etats-Unis, 200 en Allemagne, 4 en Inde, 40 au Brésil). Les inconvénients écologiques et sociaux de la consommation de papier concernent la déforestation et l'utilisation de produits polluants et d'énergie pour la transformation du bois en papier. Indirectement également les transports pour l'acheminement des matières premières puis du produit fini.

Bien sûr, économiser le papier est ce qu'il y a de plus utile en ce domaine : valoriser les deux faces, préférer les mails et fichiers informatiques, etc.

En second lieu, on optera pour du papier recyclé.

Avantages du papier recyclé
L'avantage écologique de ce papier se décompose en plusieurs points :
réduction d'une déforestation inutile: 2 tonnes de bois pour 1t de papier contre 1,2t de vieux papiers pour 1t de papier recyclé. Mais il est tout de même important d'utiliser les forêts pour les valoriser, ce qui conduit à les conserver
réduction de la consommation d'énergie
réduction de la consommation d'eau
réduction des polluants
valorisation des vieux papiers donc réduction des papiers incinérés

Qu'est-ce qu'un papier recyclé ?
On appelle « recyclé » un papier comprenant au moins 50% de fibres cellulosiques de récupération (papier-carton), c'est à dire qui proviennent de déchets de papier imprimé (post-consommation). Beaucoup de fabricants proposent une teneur de 100% pour des grammages de 60 à 350 g/m² pour tous types d'impressions et d'éditions sous divers coloris.
Les déchets de papier proviennent de déchets de papeterie, de haute qualité (pré-consommation) et de déchets imprimés (post-consommation).
Si la teneur en fibres cellulosiques est inférieure à 100%, il s'agit alors d’un mélange de fibres recyclées et de fibres vierges, par exemple : 90/10, 75/25, 60/40 ou 50/50.

Enfin, au cours du recyclage, le papier peut être désencré ou non, blanchi ou non et lavé au savon biodégradable.
Le papier le plus « écologique » est le papier 100% recyclé de post-consommation, non désencré, non blanchi. Il est de couleur gris-beige clair.

Des écolabels pour s'y retrouver
Des écolabels permettent de certifier la qualité et le faible impact sur l'environnement du reclyclage et de l'utilisation de papiers recyclés : écolabel allemand ("Ange bleu"), écolabel nordique ("Cygne blanc") et l’écolabel européen.
Les principales caractéristiques garanties par l'écolabel européen sont :
- Utilisation exclusive de fibres recyclées ou vierges provenant de forêts gérées de façon durable
- Limitation de la consommation d’énergie au cours de la production
- Réduction des émissions aériennes de souffre et de gaz à effet de serre au cours de la production
- Diminution de la pollution de l’eau par les composés chlorés et les déchets organiques au cours de la production

www.decodurable.com propose une sélection de bloc de correspondance et enveloppe en papier recyclé.

Publié dans Bureau

Commenter cet article